La mare – Journée du patrimoine 2015

Le 19 septembre 2015, l’ADREE est intervenue dans le cadre des journées du patrimoine. Les enfants du village ont pu apprendre à pêcher : présentation des techniques de pêche.

La mare est issue de sources existantes dans les sous-sols de Ly-fontaine. La mare étant briquetée, la brique joue un rôle de filtre naturel, elle se remplie naturellement, lentement.
Au début des années 1990, certaines communes ont essayé de maximiser l’espace, en faisant disparaître les mares. Elles étaient souvent remblayées au profit de parking par exemple. Ly-fontaine a fait le choix de conserver son milieu humide qui a plusieurs fonctions. Aujourd’hui les communes ayant une mare de plus de 1000m² ont interdiction de remblayer.
La mare de Ly-fontaine = 994 m²

Il existe à Cessières une station de recherche qui travaille sur les milieux humides, il y a quelques mois une rencontre a eu lieu à Ly-fontaine concernant le dysfonctionnement de la mare de Ly-fontaine, à savoir l’apparition d’algues à la surface de l’eau en grande quantité. Ces algues sont des plantes aquatiques. Une étudiante de Reims est en charge d’une étude sur la qualité de l’eau de la mare, cette réflexion continue jusqu’au printemps prochain. L’eau de la mare a été analysée, elle est exempte de polluants, il n’y a pas de phosphore, ni de nitrate, malgré l’existence de cette algue filamenteuse. Elle est claire, elle est pauvre en éléments nutritifs (c’est-à-dire qu’il n’y a pas trop de nourriture, ce qui ne semble pas être un problème). L’eau est très bonne, d’après les paramètres étudiés, il faudra une analyse plus poussée par la suite. La mare a également une activité biologique très soutenue .Elle permet d’accueillir les oiseaux d’eau et les amphibiens (crapauds), ces espèces régressent avec la disparition des milieux humides, ils trouvent des habitats de substitution dans les prairies et les jardins .Par ailleurs, la mare a en autre un rôle de réserve d’eau en cas d’incendie.